Bio

Dominique Sirois vit et travaille à Montréal, elle détient un diplôme en arts visuels de l’UQAM (Maîtrise, 2010). Sa pratique prend la forme d’installations composées de sculptures, de vidéos, de sons et d’impressions d’images. Son travail touche à trois champs d’intérêt : la valeur et la surveillance, l’économie et les affects ainsi que les ruines et l’obsolescence.

On compte parmi ses plus récents projets Alarm songs : leisure machine, une recherche multidisciplinaire dont le point de départ est une base de données de sons d’alarmes dans des genres musicaux d’avant-gardistes à populaires. Lors d’une résidence au C.C.A. de Glasgow, elle a entrepris la réalisation de quatre vidéos afin de réfléchir à notre modernité et notre contemporanéité à travers le fil de l’alarme. Mimesis Trinity est l’une des recherches en cours de Sirois. Ce projet de société fictive est un cadre à la fois narratif et conceptuel permettant à l’artiste de réfléchir aux structures autoréférentielles oeuvrant à la fois dans la finance et l’art. Ce projet s’inscrit dans le cadre plus large d’une recherche doctorale en Études et pratiques des arts à L’UQAM qu’elle débutera à l’automne 2015.

Le travail de Dominique Sirois a été diffusé dans de nombreuses galeries au Canada. Elle a fait également plusieurs résidences à l’étranger dont au C.C.A. de Glasgow et au couvent des Récollets à Paris. Elle collabore fréquemment avec l’artiste Grégory Chatonsky. Ils ont présenté leur travail commun au Musée d’art contemporain de Taipei, au Centre des arts d’Enghien-les-Bains en France, à Unicorn Center for Arts à Beijing et au musée historique de Whuan en Chine et à l’IMAL à Bruxelles.


Dominique Sirois lives and works in Montreal, she holds a degree from UQAM in visual art (MFA 2010). Her practice takes the form of installation involving an interplay of sculptures, videos, sounds and prints. Sirois work deals with three fields of interest: value and surveillance, economy and affects and ruins and obsolescence. Her two most recent pieces are Alarm songs : leisure machine, a multidisciplinary project that took as a starting point alarm sound found in music. Sculptures based on sirens and four videos were made during a residency in Glasgow exploring modernity, industrialization, the access age, leisure and surveillance state. Sirois recently did a first version of her Mimesis Trinity’s project, a fictitious society to explore abstract questions such as self-referential structures both in finance and art. She will begin a PhD at Montreal’s UQAM for Fall 2015.

Sirois works has been presented in numerous galleries in Canada. She also made several residencies abroad among them, Glasgow C.C.A, Paris Couvent des Récollets and Shanghai Xiyitang school of art. She frequently collaborates with artist Grégory Chatonsky. They presented their joint work at Taipei MOCA, Enghien-les-Bains CDA, Unicorn Center for Arts and Whuan history museum in China and at Brussels’s IMAL.